Sunday, January 17, 2010

Une interview dans la Gazette de MéluZine n°3 (sortie en Février 10)

On m'a proposé de répondre à quelques questions pour la Gazette de MéluZine. Je vous offre ici en exclusivité trois réponses à des questions qui ne seront pas, faute de place, dans les colonnes de la Gazette :D

MéluZine : Pouvez-vous nous parler de l’édition professionnelle ?

Il est impératif de parvenir à se constituer un réseau pour espérer pouvoir y travailler. On peut passer des années à taper à une porte avant qu’on vous ouvre. C’est lassant, mais les éditeurs sont débordés et ont l’embarras du choix : tout le monde veut écrire en France, quant aux traducteurs, il n’y a qu’à se baisser pour ramasser des candidats (après s’ils font l’affaire, c’est autre chose). Le copinage que l'on peut observer dans le fanzinat est là aussi bien présent. Cependant, il ne faut pas s’imaginer que les éditeurs ont des positions en or : on a tendance à idéaliser ce métier. Je connais pas mal de petits éditeurs qui galèrent !


MéluZine : Et du fandom hispanique ?

Le fandom espagnol est plus petit que le français, en un sens, plus dynamique également, tout en étant moins reconnu par le grand public de son pays. J’ai eu l’occasion en 2009 d’aller à la Convention nationale de SF à Huesca et j’en suis revenu avec une impression très positive. Les conférences étaient vraiment intéressantes et les intervenants pointus. Ce qui m’a particulièrement marqué, c’est la jeunesse des auteurs d’horreur qui se sont réunis dans l’association Nocte, laquelle fêtait sa première année d’existence. Ils ont fait une présentation de l’association – en étant à peu près aussi nombreux que l’assistance ! – avec douze ou treize auteurs présents, et on sentait vraiment qu’ils en voulaient, qu’ils essayaient d’avancer en groupe, de se faire connaître comme les représentants d’un genre et qu’ils avaient des projets. Depuis quelques années, on ressent un vide au niveau des revues espagnoles, suite à la disparition de certains titres tels que Solaris ou Gigamesh. Cela aurait pu rendre plus difficile l’émergence d’une nouvelle génération d’auteurs si Internet n’avait pas pris le relais. Il est intéressant de remarquer que les liens avec l’Amérique latine sont plus étroits que ceux de notre pays avec la francophonie.
Pour ce que j’ai pu en voir, les phénomènes de copinage et les petites guéguerres entre membres du fandom sont malheureusement loin d’être une exclusivité franco-française.

MéluZine : Lorsque vous écrivez ou que vous planifiez un récit, recourrez-vous des techniques spéciales ? Des ruses d’auteur ? Des gestes fétiches ?

Eh bien… ça dépend vraiment du feeling. J’essaie le plus souvent d’avoir un plan assez précis (que je garde dans la tête ou transpose à la fin de mon doc Word en gestation) ou d’avoir au moins une direction approximative avec une fin claire. J’apprécie particulièrement de pouvoir ressentir une ambiance propre à l’histoire que je suis en train d’écrire, mais cela ne se commande pas toujours. Quand je « tiens » l’ambiance de l’histoire, et c’est plutôt le cas sur des nouvelles courtes, que je sens les phrases qui viennent toutes seules, alors le texte peut s’écrire très vite.
Concernant les micro-nouvelles, je dois être vigilant, parce qu’elles peuvent me venir à tout instant : je me balade tout le temps avec un carnet. Le surgissement d’idées pour des microfictions se fait quand même souvent par périodes. Et c’est un peu comme collier de perles, on tire sur une idée, et une autre suit derrière, ainsi de suite.
Sur les textes longs, il arrive parfois que j’en vienne à faire ce que j’appelle « forcer l’écriture ». Il faut pour cela avoir un plan béton, bien détaillé et avoir réfléchi à l’univers. Je sais alors ce que je dois écrire pour aller du point A au point B de mon histoire, avec les étapes et tout, et du coup, même si je n’ai pas l’inspiration sur le moment, je me force à écrire le passage en question, ne serait-ce que pour avancer et passer à la suite.
Pour les ruses d’auteur, quand je cherche activement des idées, pour un appel à textes,par exemple, selon que le sujet est plus ou moins « bateau », j’essaie dans un premier temps de faire un inventaire rapide de ce qui a déjà été faits, pour m’en démarquer en tachant de fouiller les origines des mythes et voir les explications ou les distorsions que je pourrais apporter dessus.
Certains auteurs ont effectivement des gestes fétiches, des rituels de mise en condition. Je n’en ressens pas vraiment le besoin. Question d’état d’esprit, je pense… et d’organisation (ou désorganisation, dans mon cas). Je peux écrire dans les transports, dans une salle d’attente, chez moi… Après, c’est vrai qu’on a parfois besoin de se caler confortablement dans une bulle de tranquillité pour être le plus productif possible. Parfois la musique (souvent du métal symphonique, mais pas toujours) m’aide à écrire, parfois au contraire, elle me dessert.

La suite dans la Gazette de MéluZine n°3, donc, où j'évoquerai entre autres des choses dont seuls Xavier Dollo semble encore se rappeler, ou je dirai deux mots sur mon actualité littéraire et d'autres joyeusetés !

13 comments:

Thomas Geha said...

j'ai une super mémoire, Jacques, c'est vrai^^

Jacques Fuentealba said...

Je vois ça...
Heureusement que je t'ai pas fait de crasse, alors !!! :D

Thomas Geha said...

:-)
gnark

Anonymous said...

Agréable journée à vous tous ,

Pour commencer , permettez-moi de vous démontrer mon appréciation pour toutes les très "à propos" connaissances que j'ai découvertes sur cet formidable forum .

Je ne suis pas convaincu d'être au meilleur endroit mais je n'en ai pas trouvé de meilleur.

Je proviens de Comber, us . J'ai 25 années et j'ai trois super enfants qui sont tous âgés entre cinq ou 14 ans (1 est adopté). J'aime beaucoup les animaux et je fais de mon mieux de leur donner les concoctions qui leur rendent la vie plus diversifiée .

Je vous remercie dès maintenant pour toutes les très pertinentes délibérations dans le futur et je vous remercie surtout de votre compassion pour mon français moins que parfait: ma langue maternelle est l'anglais et j'essaie d'éviter les erreurs mais c'est très difficile!

Ciao

Xavier

Anonymous said...

Très favorable soirée à tous,

Pour débuter , donnez-moi la possibilité de vous montrer ma gratitude pour chacune des très intéressantes informations que j'ai découvertes sur cet beau site.

Je ne suis pas certain d'être au meilleur endroit mais je n'en ai pas vu de meilleur.

J'habite à Powell river, États-Unis. J'ai 40 ans et j'élève trois agréables enfants qui sont tous âgés entre cinq et 13 années (1 est adoptée ). J'adore beaucoup les animaux domestiques et je tempte de leur offrir les accessoires qui leur rendent la vie plus à l'aise .

Merci dors et déjà pour toutes les très pertinentes débats à venir et je vous remercie de votre compréhension pour mon français moins que parfait: ma langue maternelle est l'arabe et je tempte d'apprendre mais c'est très compliqué !

A une autre fois

Josh

Anonymous said...

Superbe matinée à tous les participants de ce phorum ,

Pour commencer , permettez-moi de vous démontrer mon appréciation pour chacune des très pertinentes infos que j'ai lues sur cet agréable site internet .

Je ne suis pas assuré d'être au bon endroit mais je n'en ai pas vu de meilleure .

Je vis à Richibucto, États-Unis. J'ai 26 années et j'ai 2 agréables enfants qui sont tous âgés entre sept et 16 ans (1 est adoptée ). J'adore beaucoup les animaux de compagnie et je tempte de leur présenter les produits qui leur rendent l'existance plus heureuse .

Merci dors et déjà pour toutes les très pertinentes délibérations qui suivront et je vous remercie de votre compréhension pour mon français moins que parfait: ma langue maternelle est le mandarin et je tempte de m'enseigner mais c'est très complexe !

A plus tard

Max

Anonymous said...

[url=http://www.vuittonhandbags2u.com/]louis vuitton handbags[/url], i received such louis vuitton during the past year and they are yet throughout suitable good condition. when i deliver it just about everywhere. i am getting A couple far more couples with louis vuitton this approach christmaas and i am so fired up!! thhey are very well value your cost(:
so good, injuries consider louis vuitton off!
My spouse and i commonly draw a fabulous dimensions 3-4 inside little ones, well, i obtained some sort of dimensions Seven. the length 6 is large, although i might become this. i'm certainly rather content. I managed to get these with bomber jacket sweets. It is actually way more leatherlike rrn comparison to the saying. I got all of these inside bomber saying inside the simple bailey mouse, even so can yield louis vuitton mainly because are easier to place my very own leg protection in. very few areas marketed this unique colour. these moreover didn't have levy bill. Just read was expensive, but you are significant! Overall I will be rather gratified plus i absolutely adore [url=http://louisvuittonstore127.webeden.co.uk]louis vuitton store[/url]!
i just absolutley really like our louis vuitton...and you will far too! i've got this classic taller when it comes to chesnut and still have previously had these individuals intended for 3 YEARS! i personally always produce my best louis vuitton to school everday and also the variety store as well as other websites. unfortunetly they have got dwindled only some! these people however search amazing. they certainly strech i really would most likely get one half size perhaps a complete sizing large. a portion of the locks is nearly here from sems nevertheless not bad in anyway. all the fur inside in the bottom can be bringing down horribly nonetheless its never unnice in the least!! they're even now in great shape after Few years and show off outstanding with EVERYTHING. you can not break by means of any kind of basic couple with chesnut! if you do not contain a combine actually afterward i am not absolutely sure wrong to you! you simply won't feel dissapointed just spending the money. my louis vuitton were definitely definetly significant!
This can be my very first [url=http://louisvuittonstore127.webeden.co.uk]louis vuitton store[/url], and the moment I noticed them, I fell in really like. I've in no way felt a louis vuitton so pleasant and trendy.
An effective way these louis vuitton i got people found in cellphone beverage! appraisal then recomend them how to friends and neighbors so that you can one who wishes to make use of them. make the most of these guys at school,dances just about anyplace! the best thing mainly because seem to be amazing women and men bad thing is they flap down however i really don't attention and care they are comfortable
louis vuitton lettre agile, servante annonce, objet conforme

Anonymous said...

cheap WVxGOEud [URL=http://www.cheapguccireplica.tumblr.com/]gucci online[/URL] to your friends yzKWaDzX [URL=http://www.cheapguccireplica.tumblr.com/ ] http://www.cheapguccireplica.tumblr.com/ [/URL]

Anonymous said...

you definitely love WcEfTHHr [URL=http://www.cheapdesigner--handbags.weebly.com/]designer inspired bags[/URL] with low price AWycJdUu [URL=http://www.cheapdesigner--handbags.weebly.com/ ] http://www.cheapdesigner--handbags.weebly.com/ [/URL]

Anonymous said...

look at mWBJFHup [URL=http://www.cheapdesigner--handbags.weebly.com/]knockoff bags[/URL] , just clicks away TrGpuTtX [URL=http://www.cheapdesigner--handbags.weebly.com/ ] http://www.cheapdesigner--handbags.weebly.com/ [/URL]

Anonymous said...

view tqeIYPcy [URL=http://www.cheapdesigner--handbags.weebly.com/]fake designer bags[/URL] to get new coupon CezeXdgX [URL=http://www.cheapdesigner--handbags.weebly.com/ ] http://www.cheapdesigner--handbags.weebly.com/ [/URL]

Anonymous said...

Hi there are using Wordpress for your site platform? I'm new to the blog world but I'm trying to
get started and set up my own. Do you need any html coding expertise
to make your own blog? Any help would be greatly appreciated!


Here is my web-site ... beanearthling.org

cristina alvares said...

Cher Jacques Fuentealba,

Juste pour vous signaler la sortie d'un article sur Petits Chaperons de J.L. Zárate sur Carnets, la revue +electronique de l'association portugaise d'études françaises. L'article est disponible à http://revistas.ua.pt/index.php/Carnets/article/view/2256

Bien cordialement,
Cristina Álvares