Saturday, June 02, 2007

Vert comme une orange ! ou la fin de la Trilogie des Oranges...

Juste pour finir avec ce cycle qui a tenu en haleine toute la communauté internaute. Vous vous demandez ce qui a bien pu arriver à votre aventurier de l'absurde, aux oranges, au coffre et à Bouddha, au final ?

Figurez-vous qu'il y a environ deux semaines, retourné dans l'arrière-boutique de mon ami Kim, je me suis à nouveau trouvé en présence d'oranges trônant au-dessus de son coffre, devant Bouddha himself...

J'ai alors voulu réitérer le rituel habituel appelé "la séduction de l'agrume par l'appendice nasal" en m'approchant...

Et je me suis rendu compte que tel un nirvana pour les néophytes et les matérialistes, cela m'était interdit, tout simplement.

Les oranges n'étaient plus habillées de leurs films en plastique, certes, mais ON (qui ???) les avaient subrepticement éloignées du bord du coffre, ce qui fait que je ne pouvais que cogner du buste contre le dit coffre, sans arriver à atteindre les oranges de mon groin. Bouddha les avait peut-être rappelées à lui...

Déçu je fus...

Notons que la mère de Kim qui ne comprenait pas grand chose à mes gesticulations nasales m'a gentiment proposé une orange...

C'est peut-être encore la réaction la plus saine qu'on doit avoir avec un fruit, même mis en offrande à Bouddha, Yog Shottoth, John Lennon ou God himself... Le bouffer tout simplement.
Enfin moi je dis ça en toute honnêteté intellectuelle, au risque de me conforter dans mon image d'iconoclaste irrécupérable !

3 comments:

Céline said...

trop drole ce que tu as écrit. Mais bon...

Jacques Fuentealba said...

Mais bon quoi ?? Tu penses que je travestis la réalité ? Que je suis une Drag-Queen du Real ??

Céline Brenne said...

Ah tiens, une autre Céline est passée par là. C'est vrai que les "Céline" ne manquent pas sur le net. ;-)

En tout cas, je plussoie: ça m'a vraiment bien fait rire! (Y compris le fait de t'imaginer en Drag-Queen du Real) ;-)