Saturday, March 24, 2007

Orange... mécanique ?


Aujourd'hui il m'est arrivé un truc de malade। Un truc à mi-chemin entre X-Files et la Quatrième Dimension. Un truc... !
Au magasin de Kim, un bon ami à moi qui tient une bijouterie.
Comme beaucoup d'asiatiques, Kim a un petit "autel" chez lui, sur son lieu de travail... Là, son "autel" consiste en une illustration du Bouddha ou d'un Boddhisatva avec des fidèles à ses pieds qui l'écoutent et à côté de cette illustration sous cadre, de l'encens un petit verre d'eau... et devant, une assiette avec trois oranges ma foi plutôt appétissantes :)
Cet "autel" trône sur le coffre même.
Je regardais son illustration, innocemment comme souvent, me demandant si c'était bien Bouddha ou quelqu'un d'autre.
Vilain défaut que la curiosité (et la gourmandise... n'en parlons pas !) : je me retrouve à m'approcher, puis à coller mon nez contre une des oranges. Oui, je sais, c'est assez animal comme façon d'agir.
Et vlan ! Je prends un coup de jus !
Comme un toutou déboussolé, je recule... puis entêté, je ravance le nez et pof ! Deuxième coup de jus ! Et pas du jus d'orange, non ! Du vrai courant éléctrique et tout !
Je nage en pleine parano et en plein mystère...
Plusieurs explications s'offrent à moi et je n'écarte aucune piste :

1/ C'est un complot de Kim et de sa mère
2/ C'est une punition de Bouddha pour sacrilège
3/ C'est un dispositif secret du coffre
4/ Cela a une explication rationnelle, malgré des apparences de phénomènes surnaturels

Je m'explique :

1/ Kim s'est foutu de moi et à nier toute implication dans cette attaque soudaine et sournoise contre ma personne ET, plus grave encore, sa mère m'a proposé tout à fait gentiment de manger l'orange souillée par mon groin ! Est-elle dans le coup ?

2/ Bouddha a travers ses yeux de papier et sa transcendance omniprésente, ou depuis son nirvana, ou où qu'il puisse être m'a puni, moi, Jacques Fuentealba, pour avoir fourré mon nez dans ses oignons euh... oranges. Comme Zeus en son temps... Zap ! il m'a foudroyé.

3/ J'ai tout naturellement pensé à une orange mécanique reliée au coffre et envoyant des décharges à toute personne non autorisée s'approchant de trop près. C'est ce qui me semble le plus logique.

4/ Ma tendre et douce suggère simplement avec son esprit cartésien qui fout en l'air mes rêveries débiles qu'il s'agit d'un phénomène physique normal. Froid/chaud, électricité statique...
Mouaif... Je suis pas convaincu !

Mon taux d'iconoclastie étant dangereusement élevé (dans certains pays, je vivrais même pas le temps de dire :"Bandes de..."), je penche pour la théorie n°2.
Et vous ?
Qu'en pensez-vous ? Avez-vous vécu éxpérience extraordinaire similaire ?
Voyez-vous d'autres pistes possibles que j'aurais oubliées ?

7 comments:

Irène Delse said...

Orange électrique ? Tiens, ça me rappelle l'expérience du citron : tu plante deux lames métalliques (si possible l'une en cuivre, l'autre en zinc) dans un citron, à une distance d'un centimètre. Tu pose la langue (ou un doigt mouillé de salive) sur les 2 lamelles. Tu te prends une décharge électrique qui t'ôte l'envie de recommencer ;-)

Jacques Fuentealba said...

Ouaip... Orage électrique, orange mécanique... ça devait être un citron déguisé en fait :))

Yann said...

Je dirais plutôt de l'étectricité statique. C'est l'explication la plus rationnelle. Mais si c'est de l'électricité statique normalement il ne doit pas avoir un second jus.
Supposons que c'est ton explication 2, si c'est celle là la même expérience doit arriver avec quiquonque profane le sanctuaire ou bien Bouddha ne t'aime pas si t'es le seul avec cela arrive. Pour le savoir il faudrait faire l'expérience une fois.
Soyons encore plus fou, en fait c'est un démon qui est dans la statue et ce démon ne t'aime pas. Cette explication va dans le sens de l'explication 2 mais il innocente Bouddha.

yaponchik said...

Mais c'est peut-être tout simplement l'orange qui n'aime pas Jacques, et non Bouddha.

Christine said...

salut ,j'ai pas du tt lu l'article , juste pour dire bonjour

Jacques Fuentealba said...

Salut Christine-qui-a-pas-lu l'article :

Bon bah je te fais un résumé :

J'ai pris une décharge électrique en posant mon nez sur une orange... sacré/maudite/électrifiée (rayer la mention inutile) :))

Line-C said...

De toute façon, moi je ne crois pas que ça ait un rapport avec cet expérience de physique où onremarque les déplacements d'électrons libres dans une solution acide/base, puisque les oranges étaient encore entières.